Mots clés


Bonjour mes spartiates,

À l'inverse de mon article "Zone de confort = Mort" vous êtes souvent trop dur avec vous même.
Hein qu'est-ce qu’il raconte lui? Faut savoir...pas assez ou trop..

Après dix ans de coaching, et depuis peu avec mon coaching en ligne « Pain for change », je pense avoir vu les grandes dominantes des peurs et des doutes de mes élèves avant de me rencontrer.

Tout est une question de contexte.
Par exemple (et c'est celui le plus fréquent), vous avez une prise de conscience et décidez de vous lancer et de reprendre une vie "saine".

Vous allez vous entraîner, vous mangez mieux et vous culpabilisez au moindre écart, à la moindre séance pas terrible ou loupée.

Pire vous ne voyez pas votre poids bouger.

Là c'est mauvais.
Vous ne pouvez pas du jour au lendemain plaquer 5, 10 ou 15 ans de mauvaises habitudes de vie. Laissez-vous le temps de prendre le rythme, de trouver votre rythme et surtout laissez votre corps s'habituer.

Il faut en moyenne 3 semaines pour prendre et assimiler de nouveaux automatismes.
Même durée pour que votre corps réagisse à 100% à votre nouveau mode de vie.
Que ce soit alimentaire ou sportif.

Alors laissez-vous du temps et croyez en VOUS.
Rappelez vous que c'est un marathon et non pas un sprint.

Cela ne sert à rien de tout donner pendant 2 semaines et de craquer.
Viser une hygiène de vie... à vie.
Soyez la tortue et non le lièvre.

Il faut différencier fainéantise et prise de rythme / adaptation.

Croyez en vous comme je crois en chacun d'entre vous.
Remplacez les si, les peut être etc
Par : je vais le faire , je peux le faire
Répétez le vous en boucle, même si vous n’y croyez pas encore.
Votre inconscient l'enregistre.

Inondez vous d'ondes positives.
Mettez vous des post it partout, des phrases de motivation, changez vos fonds d'écran avec quelque chose qui vous rappelle votre objectif.

Investissez enfin en vous.
Devenez plus devenez la meilleure version de vous même.

Et n'oubliez pas mes suivis sont là pour vous amenez à cette métamorphose aussi bien mentale que physique.

Charles
Pain for change

Commentaires (0)

Laisser un commentaire


Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés